BOABOP s'expose...

du 23 août au 8 septembre 2013

 

Bois sculptés, Anne De Keyzer

Photographies, Jean-Louis Cornez

 

Le BOABOP Théâtre ouvre pour la première fois ses portes à l'art plastique !  Il s'agit encore pour cette bande d'épicuriens aux goûts éclectiques et sans prétention, de partager leur découverte d'artistes qui mettent leurs sens, sens dessus dessous !  Ca se passe à la campagne.  A l'occasion d'une balade, venez pousser la porte pour regarder et peut-être entendre ce que vous diront les bois sculptés par Anne et les images capturées par Jean-Louis  ... et puis, si le coeur vous en dit, on pourra aussi en parler, autour d'un verre, au bar du BOABOP Théâtre!

 

 

 

Vernissage le 23 août 2013 de 19 à 21 heures

Galerie ouverte les vendredis samedis et dimanches

entre 14 et 19 heures

 

Plan d'accès au BOABOP Théâtre

ANNE DE KEYZER

 

Sculpture

 

Depuis 2006 Anne travaille dans un atelier à la campagne.

Le rendez-vous au quotidien est une nécessité et un engagement.

Il lui permet – dans la solitude du questionnement ( qu’est-ce qui me met debout ? Quelle est ma présence dans le monde ?... ), dans l’exercice de la liberté et dans le plaisir de sculpter une forme qui n’existe pas encore mais qu'elle pressent – de travailler, tel l’humain de Jean Pic de la Mirandole, « à se façonner soi-même ».

 

 

"J’aimerais être debout

Comme un arbre dans la forêt.

 

Dans l’atelier, les troncs sont couchés,

En attente.

Pour les tailler, je les remets debout.

Je creuse des passages à la gouge,

Des formes, des mouvements,

Des vides.

Le souffle de l’air peut pénétrer le tronc.

 

J’aimerais me souvenir.

Articles, photos, en attente.

Je les colle, je les râpe, je les gratte.

Du papier sur du bois.

Restent des fragments."

 

 

Formée à l’Ecole des Arts de Braine- L’Alleud, dans l’atelier de céramique (5 ans) et ensuite dans l’atelier du sculpteur Philippe Desomberg (1998-2006), Anne a modelé la terre, monté en plâtre de grandes figures et pratiqué la taille du bois.

En 2006, Elle a participé à la Biennale de sculpture de Ouistreham (France), en 2007 et 2010 respectivement au parcours d’artistes de Glabais et de Rixensart, en 2009 à une exposition de groupe Caviar 8 (Ittre).

 

Autoportrait 2011
Autoportrait 2011

JEAN-LOUIS CORNEZ


Photographie

 

A l'âge de 12 ans, Cornez découvre la photographie avec un ami qui possède une chambre noire. Deux ans plus tard, ce même ami lui prête l'équipement qu'il utilisera pendant trois ans avant de se consacrer à ses études de langues, ensuite un premier boulot et l'inévitable service militaire. A partir de ce moment la photographie se résume aux activités familiales et aux vacances, grossissant les albums photos qui, eux-mêmes, s'entassent sous la poussière.

 

En 2005, Cornez qui évolue à présent dans l'informatique, reconnaît la qualité grandissante des appareils photos digitaux et achète son premier réflex, et renoue ainsi avec la photographie en tant que passion. Les réflexes reviennent vite; l'oeil réapprend à "voir".

 

"Détrompez vous, c’est d’avantage qu’une ligne ou un pigment, et n’allez chercher ni horizon ni marée, ni un quelconque hypothétique postulat de carte postale.


Ni style, ni décor, quand il « clique », il écrit ce qui pour lui, relève de l’humain, du simplement bel humain.


Il shoote avec un talent ce cadreur, qui m’époustoufle, des vagues, des arbres, des hommes, des femmes, nus ou limbés comme ils vivent et comme ils sont, avec ce regard qui lui appartient, d’une ostensible sincérité.


Le lire, c’est voyager dans l’inconnu, avec la tranquille certitude d’arriver au port.


Bon voyage !"

 

Jean Vinclair

 

Cornez est autodidacte mais a eu l'occasion de s'entourer de professionnels de haut vol, profitant des précieux conseils de ceux-ci. Son expérience avec la photographie argentique lui a donné la passion de rester "aux commandes" du déclencheur jusqu'au produit fini - l'impression. Alors qu'il dévelopait déjà ses photos pendant l'adolescence, il a décidé de continuer dans la même voie et a investi dans de l'équipement d'impression professionnel. Un séminaire d'une semaine avec George DeWolf, un maître du noir et blanc, disciple de Ansel Adams et ami de Minor White, lui a permis de peaufiner l'art de l'impression.

 

Cornez a également travaillé avec Gary Groucutt en Angleterre, Jonathan Critchley au Pays Basque, Marc Koegel en Hollande et Philippe Pache en Suisse, partageant les techniques, les idées et les meilleures pratiques photographiques. A côté de son travail dans l'informatique, Cornez est un photographe indépendant, spécialisé dans le portrait. Son travail actuel comprend un livre de portraits réalisé au Malawi, livre dont les bénéfices serviront à la construction ou l'amélioration d'écoles au bord du lac. Il vient juste de terminer un projet de quatre longues années sur l'oeuvre du sculpteur belge Alfred Courtens. Ses projets futurs l'emmèneront le long de la "Riviera Belge" afin d'en révéler les charmes. Cornez est certifié ingénieur Adobe Lightroom et a proposé ses services dans des écoles de photographie locales. Il imprime également pour des photographes professionnels. Ses photographies ont été exposées à la St. John's International School, chez XP4 à Schaerbeek et CAVIART à Virginal.