Programmation

Samedi 14 octobre 2017 20h30 : Dalva feat Vincent Bucher  - Premier concert de Blues au Boabop ! Sold out

Camille W : Textes & Chant
Marolito : Composition & Guitares
Vincent Bucher : Harmonica
François Lourtie : Saxophones basse, ténor, soprano & Basse électrique
Jérémie Piazza : Batterie
" Le fond du problème, c’est cette mythologie qui nous a permis de conquérir les populations autochtones, et puis de leur forger un destin d’humiliation, de honte et de défaites quotidiennes". Extrait de Dalva / Jim Harrison
 
Dalva, un personnage qui se forge dans la terre de ses ancêtres.
Le blues est un cri du ventre qui libère les âmes et les corps du carcan imposé par le pouvoir. Dalva sillonne ces rails de chair qui lient les mangroves du Mississippi aux marécages de Bruxelles. Nous errons au fil d’un blues qui danse les rythmes touareg ou gnawa, s'inspire des mélodies maliennes, joue le « noise » des déserts urbains, bouscule les frontières du folk et du rock.

Vincent Bucher est un harmoniciste qui explore le cousinage entre le Blues et les différentes musiques africaines. Il joue notamment avec le grand Bluesman malien Boubacar Traoré.

 

 

Au menu : couscous royal

REPORTE EN  2018 (date à fixer) Ainsi parla Munchhausen.

 

Comédie chaotique et musicale !

 

Après avoir créé Hamlet Froid et The King, Panoptikum Puppets & Theatre présente sa nouvelle création. Et continue d'explorer les espaces de jeu entre l'acteur et la marionnette. 

Ici, en combattant l' "esprit de lourdeur", sont rassemblés deux personnages d'une même énergie vitale et d'une irrépressible force de création :

Le Baron de Münchhausen et Friedrich Nietzsche. 

L'un comme l'autre se situent dans une sphère poétique qu'ils posent comme la porte d'entrée d'un monde neuf, libre et harmonieux.

Le baron de Münchhausen et Friedrich Nietzsche sont des portes.

Ils offrent à qui veut les entendre des issues vivifiantes à la morne errance du monde occidental contemporain.

Et puis il y a la Mort, l'impétueuse Mort, que plus personne ne reconnait... 

De la légèreté vous dis-je ! Et en musique !

 

 

Au menu : purée aux herbes, champignons tomate estragon,  filet mignon (ou steak végétarien sur demande)

Samedi 18 novembre 2017 20h30 : THE WAY TO GO - Concert de présentation du nouveau CD de Jacques Stotzem

 

 Après avoir rendu hommage aux classiques du rock dans sa trilogie d’albums  « Catch The Spirit 1 & 2 » et « To Rory », Jacques Stotzem et sa guitare reviennent avec un 15ème CD exclusivement de compositions. Un album très intimiste qui est une collection de ballades tendres et profondes, certaines optimistes, d’autres teintées d’une pincée de nostalgie ou d’autres encore au ton plus grave. Toutes ces ballades sont en tout cas forgées dans ce style mélodique si caractéristique de Jacques Stotzem. Un style qu’il affectionne tout particulièrement et qu’il a développé tout au long de sa carrière. Ici, sa guitare acoustique vit au travers de mélodies qui dégagent beaucoup d’images et d’harmonies qui incitent à la rêverie. En écoutant ces airs instrumentaux, chacun pourra y retrouver un souvenir personnel, pourra fermer les yeux et se faire sa propre interprétation d’une musique lyrique interprétée avec beaucoup d’émotion. Pour son programme de concert, Jacques mélange bien évidemment ses propres morceaux avec des titres de « Catch The Spirit », car ces arrangements sont maintenant devenus des classiques de son répertoire ! Un mélange qui garantit un concert très diversifié à la fois dans les ambiances et dans la dynamique.

 

Il était au Boabop le 2 février 2013 et nous revient pour notre plus grand plaisir !

 

Découvrez le CD

 

pour réserver c'est ICI

 

Au menu : variations sur le witloof

Samedi 17 février 2018 20h30 : “L’ART DE VOLER”    Aurélie Dorzée & Tom Theuns

 

...Au son de la viole d’amour, du mandocelle et de leurs voix enchanteresses, ils volent parmi des paysages musicaux virtuoses et poétiques où l’on peut entrevoir l’ombre d’une musette ou d’un tango 

 

« … Un disque totalement au service de la musique, de toutes les musiques  … »   (EB) Imagine 

« … C’est une musique pour rêver. Placez la galette dans le lecteur et laissez vous aller » de Standart   

 

pour réserver c'est ICI

Dimanche 18 mars : Elodie Vignon, piano, Aurélie Castin, chant Récital « De Paris à New-York » Elodie, au piano, insuffle délicatesse et expressivité à son cher Debussy.

Aurélie, au chant,  mêle lyrisme et théâtralité dans les entrainantes mélodies américaines.

Entre ces styles musicaux, deux artistes se rencontrent, s’inspirent et vous livrent un parcours musical hybride rafraichissant à la hauteur de leurs sensibilités.  

 

Aurélie Castin est une soprano diplômée d’un Master en chant classique au Koninklijk Conservatorium van Brussel et de l’agrégation au Conservatoire Royal de Bruxelles. Depuis toute petite, elle enrichit son chant grâce au théâtre et, surtout, grâce à la danse, mettant ainsi la polyvalence au service de son art. Cela lui a offert des rôles dans des comédies musicales et opérettes diverses comme Mana, Hairspray, Rose de Noël, Le magicien d’Oz, Le cabaret du cantonnement, Il était une fois Luis Mariano, Un violon sur le toit, …

Sur la scène lyrique, elle a fait ses débuts dans les chœurs des opéras en plein air d’Idée Fixe (Madama Butterfly, Die Zauberflöte, Les Contes d’Hoffmann) avant de devenir soliste lors de nombreux concerts et récitals.  On peut citer par exemple, Alina dans “Alina, Regina di Golconda” de Donizetti joué à Porto ou encore dans le “Magnificat” de Bach, Gräfin Ludmila dans “Der Häusliche Krieg” de Schubert, Emilia dans “Flavio” d’Händel, « Dixit Dominus » d’Händel, « Gloria » de Vivaldi, “Stabat Mater” de Pergolesi avec ensemble instrumental baroque à plusieurs reprises, et ses récitals à la « Cellule 133 a », à la « Fête de l’Iris » et au « Chien du Chien », … L’année scolaire 2014-2015, elle a également bénéficié de la formation jeune talent proposée par le CAVEMA.

Par ailleurs, elle a prêté sa voix en live lors de la projection de « Nanook of the North » au Bozar et à Luxembourg. Toujours dans l’optique de se diversifier, on peut la retrouver dans des studios de publicités ou de doublage, ce qui l’a, notamment, amené à chanter la voix de Belle pour Disney dans sa nouvelle série « Princesse Sofia » et à apparaître dans «Mon Petit Poney » et  « Equestria Girls 4 ». Parallèlement à ses projets artistiques, Aurélie enseigne le chant au Studio Artendance depuis 2008 ainsi qu’à La Clé de Fa, à l’Académie de Wavre et à Sol en Scène  depuis peu.

 

www.aureliecastin.com

 

Elodie Vignon C’est l’instrument qui m’a d’abord attirée. J’avais 4 ans lorsque j’ai découvert le piano et ses infinies possibilités. Trois ans plus tard, j’affirmais vouloir devenir pianiste. Ce désir ne s’est jamais tari. Il s’est concrétisé grâce à quelques personnages forts.

Tout d’abord, Hervé Billaut m’a véritablement appris à jouer. A 16 ans, après six années dans sa classe au Conservatoire National de Lyon, j’obtiens une Médaille d’Or.

En 2004, Daniel Blumenthal m’invite à rejoindre sa classe au Conservatoire Royal de Bruxelles. Dotée de deux Masters (piano et musique de chambre), je me produis à Malines, Gand, Anvers, Courtrai, tout en continuant à jouer régulièrement en région lyonnaise (Festival Un piano à Collonges, Beaujolais en scène et musique, Théâtre de Gleizé...).

En 2010, je rencontre Nelson Delle-Vigne. Immense pianiste, il a hérité de ses maîtres Claudio Arrau et Georges Cziffra, une connaissance du répertoire, un talent de pédagogue, et une générosité hors du commun. C’est en tant qu’artiste en résidence de la Fondation Bell’Arte, dont il est le fondateur, que mon activité de concertiste s’étend maintenant à une grande partie de l’Europe, et aux Etats-Unis.

La salle Cortot (Paris), le Musée des Instruments de Musique (Bruxelles), le Centre des Arts et au Théâtre National de Funchal (Madère), le Centre Culturel de Picanyia (Espagne), le Conservatoire de Turin (Italie), le Musée Ciurlionis, ainsi que le Conservatoire de Vilnius (Lituanie), le musée Roerike de Moscou (Russie), sont autant de salles qui m’ont accueillie ces dernières années.

En Belgique, j’ai pu collaborer notamment avec le Brussels Chamber Orchestra, l’ensemble Oxalys, les Quatuors Coryfeye et Amôn, ainsi que Julien Libeer, avec qui je partage régulièrement la scène. Depuis la création du festival EuropArt (2012), je contribue chaque année à la diffusion du répertoire européen moins connu.

Aux Etats-Unis, je suis l’invitée régulière de la Société Chopin d’Atlanta, ainsi que du Palm Beach Atlantic International Piano Festival (Floride), qui m’accueille chaque année depuis 2012. Sous la baguette de Philippe Entremont j’ai pu y jouer notamment les deux concerti de Frédéric Chopin, qui ont reçu un accueil très chaleureux.

La prochaine saison m’amènera aux Etats-Unis (Deuxième concerto de Saint-Saëns), à Bruxelles (Concerto de Mozart), Lituanie (Vilnius), Russie (Moscou)...

www.elodievignon.com

 

------------------------------------------------------------------------------

 

Samedi 21 avril : Une tarte ratée.  Écrit et joué par Morgane Gérôme et Morgane Laloux.  Dans une mise en scène de Julia Kaye.  Zoé et Alex cherchent à rassembler les bons ingrédients pour trouver la recette du bonheur.

Une comédie douce-amère qui dresse un portrait attachant de la jeunesse d'aujourd'hui et des questions qu’elle peut se poser. Un  franc parler et un humour grinçant agrémenté d'un soupçon de poésie afin d'en régaler plus d'un.