Programmation

Dimanche  31 mars à 17h

La nature et l'amour

 

Les compositeurs belges et le poète Emile Verhaeren seront mis à l’honneur dans un concert variant les formations musicales (Chant - Quatuor à cordes - Piano, Duos divers, Piano solo) et les poèmes récités par la chanteuse Sonia Lardy. 

 

Parmi les compositeurs nous trouvons entre autres Joseph Jongen, Guillaume Leukeu, André Souris, Auguste de Boeck. 

 

Avec des interprètes en grande partie issus du conservatoire Royal de Mons :

 

Sonia LARDY (chant et textes)

est une jeune chanteuse soprano franco-roumaine de formation classique, déjà d’expérience en tant que soliste d’opéra ou dans des chœurs, se produisant sur les scènes à Flagey, Paris, ou encore en Suisse (chœur du festival de Verbier). Son intérêt pour les musiques nouvelles et sa curiosité pour le répertoire contemporain l’ont amenée à participer régulièrement à la création d’œuvres de la classe de composition de Claude Ledoux (Conservatoire Royal de Mons) et explore depuis plus de deux ans le répertoire de la mélodie belge et française. En 2018, à l’occasion des cent ans de l’Armistice, elle a créé son premier spectacle – Les Fêtes rouges – entremêlant un cycle de mélodies de Joseph Jongen et des textes du poète belge Franz Hellens.

 

Sophie ACKERMANN (alto)

Violoniste et altiste sortie du Conservatoire Royal de Mons en 2013, Sophie a fait découvrir la musique de jeu vidéo au public du BOABOP théatre. Ce fut un passage important pour elle, et un projet original mêlant arrangements acoustiques de musiques de jeux vidéos et projection vidéo de films en images de synthèse. Après obtention de son diplôme, elle choisi de se perfectionner à Tel Aviv (Israël), où elle participa notamment aux spectacles du Revolution Orchestra (orchestre à projets particuliers, pluridisciplinaire). Dès son retour en Belgique, elle a intégré l’Ensemble Mendelssohn (Quintettes et Sextuors à cordes avec ou sans piano) en tant que second violon, et s’est produite dans diverses formations de chambre (duo, trio, quatuor à cordes Volti Subito,etc.) et en soliste. Sa musique l’a amenée dans les grandes salles au Japon, en Turquie, en Italie, en France, au Luxembourg et aux Pays-Bas.

 

Gabriele MAZZON (premier violon)

Originaire d’Italie, Gabriele est un jeune violoniste lauréat (deuxième prix) de concours nationaux et internationaux en Italie. En 2017 il reçoit une bourse pour le conservatoire de Castelfranco Veneto et collabore avec de nombreux orchestres de renom en Italie et à Anvers. Gabriele étudie actuellement auprès d’Eliot Lawson au Conservatoire Royal de Mons et participe à de nombreuses master class (Ivry Gitlis, Vineta Sareika, Ilya Grubert,...).

Il a été sélectionné pour la saison 2018 du Young Antwerp Simphony Orchestra (ASO), au Nationaal Jeugd Orkest (NJO), et en tant que supplément au European Union Youth Orchestra (EUYO). En parallèle de ses études en Belgique, il est étudiant à l’université de Padova en Histoire et Musicologie. 

 

Anna DURGA DELIRE (piano)

Anna a découvert la musique à l’Institut Jaques-Dalcroze et sera admise comme «Jeune Talent» au Conservatoire Royal de Mons, dans la classe de Dalia Ouziel, puis de Hans Ryckelynck. Elle recontre en master class les pianistes Rosella Clini, Eliane Reyes et Jean-Philippe Collard. Fraichement diplômée, Anna organise des concerts en trio à clavier (trio Belesja) et a mis sur pied une adaptation de «L’histoire du Soldat» de Stravinsky avec musiciens, narrateur et danseuses au MIM (Musée des Instruments de Musique à Bruxelles). 

 

Valentina SUAREZ GRISALES (violoncelle)

Valentina Suárez Grisales est née à Medllín, en Colombie. Elle débute sa formation musicale à 6 ans, dans sa ville natale et à Antioquia. En 2011, elle intègre la « Red de Escuelas de Música de Melellín »,au violoncelle, puis en 2014, la classe de musique préparatoire à l’Université de Antioquia, pour enfin se lancer dans ses études professionnelles auprès du maître Ludmil Vassilev, en 2016. Actuellement, Valentina étudie chez le violoncelliste très connu David Cohen, au Conservatoire Royal de Mons.

 

Miguel OLIVEIRA  (violon)

Né au Portugal en 1992, Miguel Oliveira découvre le violon à l’âge de 5 ans. Accepté au Conservatoire de Musique Calouste Gulbenkian de Braga, dans la classe du professeur Joaquim Matos, Miguel se retrouve dès sa première année, lauréat de plusieurs concours de musique. Il participe alors à de nombreux orchestres de jeunes, parfois en tant que concert-master ou même soliste. Après cette période fructueuse et formatrice, il entre à l’université de Minho en 2010, dans la classe de Ilya Grubert et Eliot Lawson. En 2016, Miguel Oliveira devient manager de l’ensemble Symphonique de Braga, et intègre également l’orchestre de Guimarães. Aujourd’hui, c’est au Conservatoire Royal de Mons, suivant l’enseignement de Eliot Lawson, que Miguel a choisi d’effectuer son Master. 

 

Réservez ICI

 

Dimanche 28 avril 17h

 

Lola Bonfanti Solo Voix contrebasse

 

 

Lola Bonfanti est à la fois chanteuse et amoureuse des mots. Elle aime travailler les liens qui unissent le son au sens et les sens aux sons. Surtout axée vers le live, elle travaille principalement sur deux projets: son groupe cobalt, quartet plutôt french pop dont elle compose tous les morceaux et  solo, voix-contrebasse, dans lequel elle lie les uns aux autres les titres qu'elle chérit, qu'ils soient issus du répertoire classique, jazz ou traditionnel, effaçant leur frontières dans une sobriété acoustique plus centrée sur une interprétation vocale où l'écho et le silence sont ses compagnons de jeu. 

 

Réservez ICI

 

 

Samedi 11 mai - 20h30

ORGASME ET VIOLON

 

(PETITES PIÈCES DRÔLES ET CRUELLES SUR L’ART DE SE PASSER À CÔTÉ ) 

 

Ils et elles ont 20, 30 ou 40 ans. Ils se voient mais ne se regardent pas. Ils s’entendent mais ne s’écoutent pas. Ils se parlent mais n’échangent rien. Ils se jettent à la figure des mots d’amour et des mots cinglants. Ils s’aiment, ils se détestent, ils ne se comprennent pas.

 

Cinq petites pièces drôles et cruelles, où ils et elles ont 20, 30 ou 40 ans, mais malgré les âges, c’est toujours la même histoire !

 

  • MISE EN SCÈNE : Olivier Lenel
  • AVEC Laura Fautré et Emmanuel De Candido
  • UN TEXTE DE Philippe Beheydt
  • SCÉNOGRAPHIE Marie-Christine Meunier

Réservez ICI

 

Vendredi 24 mai  Sensations tango

 

Stéphane de May, Luc Tooten, Jean Vinclair et Daniela Luca